I- c. Des femmes plus libres que jamais: le New-burlesque

         Nous pourrions citer des dizaines d’exemples comme ceux-ci, mais le meilleur reste la nudité, et entre autre, le New-burlesque.

         Le New-burlesque, appelé aussi Néo-burlesque est un style artistique féministe né aux Etats-Unis dans les années 1990. On peut dire que c’est du strip-tease humoristique, d’où son nom « burlesque ». La différence avec le style du cabaret, c’est que ici, les femmes peuvent avoir des formes rondes, des tatouages, des expressions personnelles sur le visage, mais aussi leur caractère qui ressort sur scène.

         Ce style de danse brise les codes car d’une part, il n’y a pas de conventions physiques. Il n’y a donc pas de complexe à avoir, ni de sélection à faire au niveau de la taille et surtout du poids, ni encore de comparaison critique quand on regarde ce genre de spectacle. D’autre part, les femmes se dénudent, sans aucune gêne, et s’amusent même avec leur corps sur scène. On peut presque dire que c’est l’affirmation de la danseuse par excellence puisque le public s’y attend (contrairement aux exemples précédents) et vient pour voir ces femmes faire de l’humour avec leur corps, et se dénuder avec leurs qualités, leurs défauts, d’une manière rock’n roll, et presque féroce. Tout est donc conçu pour être anti-conventionnel.

         Dans le reportage ci dessous, on peut appercevoir les danseuses et le danseur du film Tournée, de Mathieu Almaric. On constate donc le fait qu'elles soient totalement décomplexées de leur corps, mais aussi le fait qu'elles s'amusent avec celui-ci. Cet extrait illustre donc très bien les propos énoncés précédemment.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site