Conclusion

       Pour conclure notre étude, nous pouvons tout d'abord dire que l'intégration des femmes et de leurs idées feministes dans la danse a été très laborieuse, le milieu étant déjà occupé essentiellement par les hommes, et leur place dans la société (qui rapellons- le était minime jusque dans les années 1980 environ) n'aidant pas non plus.

       Seul leur motivation et leur envie d'être considérées comme femmes pensantes, présentes et importantes dans le milieu de la danse mais aussi dans la société les fera réagir, et leur donnera la volonté mais surtout le culot d'imposer leurs idées (par exemple, le bassin n'est pas que le réceptacle de la vie pour Martha Graham), de bousculer et changer un fait (au début, le hip-hop n'est dansé qu'exclusivement par des hommes), mais aussi de se déclarer chorégraphe pour enfin donner leur avis (Pina Bausch qui démontre la stupidité des conventions).

       Aristote a dit : "Nous devons considérer le caractère des femmes comme souffrant d'une défectuosité naturelle".

       Depuis cette citation, les pensées ont évolué, et la société aussi. Nous pouvons par exemple citer l'un des plus grand pas vers l'égalité des genres en 1944, avec le droit de vote pour les femmes, et celles-ci sont aussi énormément plus présentes dans le monde de la danse, et pas seulement sous forme de danseuses interprètes.

       Cependant, des efforts restent à faire. Dans le monde du hip-hop par exemple, les chorégraphes restent majoritairement des hommes, et nous remarquons aussi que les danseuses sont moins présentes dans les troupes hip-hop quand celles-ci sont dirigées par les hommes que par les femmes. Au niveau de la socitété aussi, des efforts restent à faire. Les salaires entre hommes et femmes ont encore un écart moyen de 20% en 2011 !

       Enfin, nous pouvons remarquer le fait que le monde de la danse reflète la société : tandis que les femmes voulaient une place plus importante dans la société, la même chose se distinguait dans la danse, et ce à la même époque (entre 1914 et ce jusqu'à ce que l'égalité des genres fasse son apparition).

      Nous pouvons donc finir notre étude en portant votre attention sur le fait que même si, en l'espace d'un siècle, il y a eu une énorme avancée dans le domaine de l'égalité des sexes, que ce soit dans la danse, ou dans la société, les femmes souffrent toujours d'une innégalité face aux hommes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×